Le méli mélo de Rïco

11 mars 2011

Giacometti

Giacometti

09

Album

Fils de Giovanni Giacometti, peintre impressionniste suisse, Alberto Giacometti a étudié aux Arts et Métiers de Genève. En 1922, il s'installe à Paris et intègre le groupe des surréalistes autour de Breton. Il est soumis pour ses sculptures à un problème d'échelle : l'oeuvre finie ne dépasse pas la longueur d'une boîte d'allumettes ! C'est alors qu'il a l'idée de les étirer de façon outrancière : cette technique produit des silhouettes émaciées et gigantesques, à la surface grêlée et grenée, non sans rapport avec la statuaire sacrée d'Afrique. Ce que Giacometti veut mettre en avant, c'est la solitude et la fragilité de l'homme. Au lieu de tailler et de ciseler une masse jusqu'à la forme souhaitée, il part d'une ossature de métal à laquelle il ajoute de l'argile. C'est ce style si particulier qui le distingue des sculpteurs d'après-guerre. Expulsé du groupe surréaliste en 1934 pour avoir effectué des portraits, il doit passer par des galeries new-yorkaises avant d'être enfin exposé à Paris. Il obtient le Grand Prix de la sculpture de la Biennale de Venise en 1962, puis le Grand Prix national des arts en France en 1965.

 


Source

Posté par melimelorico à 00:19 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


10 mars 2011

Sony

Sony

Playstation 2

logo

 

Posté par melimelorico à 21:23 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

Lego

Lego for adults

Par l'agence DDB Hamburg

Ou comment décevoir les conssomateurs (par exemple)...

lego_bed

lego_for_adults_2

Posté par melimelorico à 21:19 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

Adidas

Adidas

Par E-Boy

Eboy

Posté par melimelorico à 21:10 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

OCB vs M&M's

OCB

278092672_small


Et dans la même veine...

M&M's

1160087176

Posté par melimelorico à 21:05 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


Onitsuka Tiger made of Japan

Onitsuka tiger

Par l'agence StrawberryFrog Amsterdam

 

32

Posté par melimelorico à 21:01 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

Pierre et Gilles

Pierre et Gilles

13

Album

 

Pierre et Gilles sont deux âmes-sœurs. L'un photographie, l'autre peint. Ils se complètent, ils s'aiment...Depuis 30ans , leur duo a immortalisé,... sublimé des éphèbes connus ou anonymes, des mannequins, des acteurs, des chanteuses,... Leurs travaux sont appréciés par tous, leur monde kitsch fascine, intrigue,... La critique n'a pas toujours été gentille avec eux, mais le succès demeurant, elle s'est un peu assagie envers ces deux maîtres du kitsch !

Pierre faisait des photos en noir et blanc et Gilles peignait en couleur, quand ils se sont rencontrés en automne 1976. "C'est pendant une fête qu'on s'est parlé la première fois, on avait un peu trop bu, on était très différent, mais on se ressemblait..."
C'est Pierre qui prend la photo et Gilles qui peint, "mais en même temps, lorsque nous faisons une image, le plus important, c'est l'envie que nous avons tous les deux de la faire ensemble: avoir envie de photographier quelqu'un, en parler, faire des petits dessins, construire le décor, choisir la lumière, préparer les costumes,..."

Pierre est né en Vendée, à la Roche-sur-Yon. A l'âge de treize ans, il chante au casino de Luchon. Il a fait ses études à Genève et son service militaire à Provins. En 1973, il arrive à Paris où il réalise ses premières photos pour des revues de mode et de musique.
Gilles est né au Havre dans une famille de 9 enfants. Il entre à l'âge de 15 ans à l'Académie des Beaux-Arts et en ressort avec d'excellents diplômes. En 1973, il arrive à Paris où il peint, réalise des collages et quelques illustrations pour les magazines et la publicité.

 


Source

Posté par melimelorico à 03:45 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

Dran

Dran

09

Album

 

Dran, né en 1980, est un artiste toulousain issu de la culture graffiti et dont les techniques sont multiples (dessin, peinture, sérigraphie, volume, couture...). Son art est le vecteur d’une critique sur la société contemporaine jonché d’humour et de cynisme.


Dran est électron libre dans le paysage actuel de l’art urbain. Son style est identifiable par le trait maîtrisé de ses dessins alliés à des images réelles et teintés d’humour noir. Lui qui a débuté le dessin par le biais du graffiti s’adonne également à quelques autres pratiques. La peinture et la photographie, entre autres, quand il ne s’agit pas de les mêler à la pâte à modeler. Son coup de crayon grinçant le conduit à l’envie de devenir caricaturiste de presse. Il met son talent au service de la formation électronique Birdy-Nam-Nam dont il illustre les pochettes d’album. C’est sur les murs de a ville rose natale que Dran réalise sa première exposition personnelle en 2007 avec des dessins et des peintures. Il y détourne des objets et utilise des symboles de la société de consommation, devenus des caractéristiques de son travail.

Tout cela affirme son regard désenchanté sur la société actuelle.

Dran collabore avec la Galerie Bailly à Paris, qui l'a présenté à la foire d'art contemporain Show Off 2009. Il a également publié les ouvrages « La télévision », « Fabriqué en France », « Je t’aime » et « Ma ville, je l’aime.. », dans lesquels il partage au gré de ses caricatures trempées sa vision acerbe du monde d’aujourd’hui.

« Dran définit son travail comme une pratique récréative, quotidienne, touche-à-tout, sans règle, avec toujours le souci de toucher le spectateur.
Sous un trait faussement simple se cache une maîtrise picturale parfaite et une singularité exceptionnelle. Si Dran peut indéniablement être considéré comme un illustrateur bien ancré dans son époque, il est surtout un de ces peintres figuratifs qui traduit le sentiment humain avec lyrisme et poésie, entre légèreté et gravité. » espaceghp

 


Source

Site officiel

Posté par melimelorico à 03:31 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

Edgar Mueller

Edgar Mueller

07

Album

Un artiste allemand du nom d’Edgar Mueller s’est fait une spécialité de peindre d’incroyable illusions d’optique en pleine rue. Ces peintures géantes qui peuvent aller jusqu’à 250 mètres carrés et nécessiter plusieurs jours de travail attirent bien évidemment les passants qui ne manquent pas l’occasion d’immortaliser la scène.

Cette technique appelée « anamorphose », permet d’offrir une perspective 3D saisissante au promeneur, à condition de se trouver dans un angle particulier.
Lire les explications sur les anamorphoses

 


Source n°01; n°02

Site officiel

Posté par melimelorico à 03:27 - - Commentaires [0] - Permalien [#]