Miss.Tic

14

Album

Artiste excentrique créant des pin-up brunes au pochoir, mademoiselle Miss. Tic intrigue par ce pseudo farfelu. Emprunté à la sorcière qui tente de chiper le sou fétiche du radin Picsou, elle revendiquera le côté humoristique de ce personnage de BD qui rate constamment son but. Pourtant, on pourrait attribuer un double sens à ce surnom. Miss. Tic est encore très jeune quand elle monte à Paris, sa petite valise à l'arrière d'une mobylette. Vivant d'air et d'amitié, c'est alors le temps de la bohème et du cours René Simon. Transcrivant son quotidien en dessinant au pochoir, assorti de messages plus ou moins optimistes, elle trouve enfin son style en faisant son autoportrait : cheveux noirs et coupe seventies. Son art naît réellement en 1985 là où elle l'a voulu : sur les murs de Paris, offrant ses oeuvres au public, les rendant plus accessibles, refusant l'Art qui s'enferme dans les musées. On peut alors admirer ses peintures drôles et poétiques partout dans Paris ! Depuis sa première exposition à la galerie Agnès B ., l'artiste à la coupe Cléopâtre n'a cessé d'attirer les foules par ses titres amusants : 'Maudite sorcière', 'Femmes mur', 'Muses et hommes'. .. C'est ainsi que depuis plus de vingt ans, Miss. Tic envoûte toujours autant ses admirateurs par la tactique de ses pochoirs...

 


Source

Site officiel